Le psoas, muscle de l’âme…

Cet article a été publié une première fois sur Présences Magazine: https://www.presences-magazine.com/le-psoas-muscle-de-lame/ 

Saviez-vous qu’il existe un muscle, appelé le psoas, qui est absolument essentiel au bon fonctionnement et à l’harmonie de votre corps ?

Souvent méconnu du grand public, le psoas est un muscle qui sert entre autres à marcher, courir, lever les jambes et les genoux. Pour mieux vous situer, le psoas est le lien entre le haut et le bas du corps. Il part de la hanche, traverse le ventre et l’abdomen pour rejoindre les cinq vertèbres lombaires. Sans sa contribution précieuse et complexe, la coordination de nos mouvements et l’équilibre de notre corps se retrouveraient menacés.

Le psoas joue également un grand rôle dans le système nerveux, puisqu’il est le moteur qui garde le corps en alerte et qui lui permet de réagir au danger. En cas de menace, par exemple si un voleur entrait dans votre maison, votre psoas se mettrait en état de fuite et vous permettrait de réagir très rapidement. Vous pourriez alors décider de vous enfuir en courant, ou encore d’attaquer. Dans les deux cas, cet important muscle serait votre moteur pour courir plus vite ou frapper plus fort…

Vous comprenez donc que le psoas est un muscle essentiel afin de nous aider à réagir dans les situations extrêmes ; il joue un rôle primordial dans notre survie en tant qu’être humain.

Ressentez-vous parfois des maux de dos ? Des tensions dans les hanches ? Une compression des vertèbres ?

Le psoas n’est pas uniquement en mode alerte lorsqu’un danger est imminent. Eh non ! Une mauvaise nouvelle, un stress ou une contrariété sont souvent suffisants pour garder votre muscle dans un état de tension chronique. Il est également directement connecté à nos peurs. Bien que nous sachions faire la différence entre ce qui constitue un danger réel et ce qui n’en est pas un, notre corps perçoit beaucoup de fausses menaces au quotidien.

Avec le rythme de vie effréné que nous connaissons aujourd’hui, notre psoas est constamment sollicité, et donc demeure contracté. Un mode de vie sédentaire ainsi que le fait que nous travaillons très souvent assis devant l’ordinateur durant de longues heures contribue également à emmagasiner le stress et la tension dans notre psoas.

Cette raideur peut alors créer de l’inflammation et une sensation de douleur au dos, à l’aine et aux hanches. En plus d’être la cause de certaines douleurs physiques, un psoas en mauvaise santé et trop tendu nuit également à la respiration profonde, étant étroitement lié au diaphragme. Si vous avez lu nos articles précédents sur le yoga, vous savez maintenant à quel point la respiration a une importance capitale sur votre santé non seulement physique, mais aussi émotionnelle et spirituelle.

Le rôle du psoas ne se limite donc pas à la forme physique et au système nerveux. Il est encore bien plus profond…

Ce n’est pas pour rien que le psoas est aussi appelé « le muscle de l’âme ». C’est une façon très poétique de le décrire, vous ne trouvez pas ? Étant donné sa connexion profonde à notre respiration, le psoas est directement relié au coeur de nos émotions et à la terre, donc à l’instant présent. La respiration permet à notre esprit de se détendre et peut apaiser bien des maux : anxiété, stress, dépression…

En yoga, le travail de respiration sert de porte d’entrée vers l’intérieur de soi. Ce lien intrinsèque qui relie le psoas à la respiration est d’une grande importance pour la santé de notre être. Un psoas tendu est nécessairement un frein au bien-être du corps et de l’esprit.
Directement relié à notre instinct primal et à la respiration, aspect absolument fondamental de l’être, en plus de permettre au corps d’exécuter des mouvements essentiels, ce muscle peu connu mérite donc d’être traité avec beaucoup d’amour !

Comment prendre soin de notre psoas ?

Le psoas n’est pas un muscle que nous pouvons contracter consciemment, comme nous pouvons le faire avec les abdominaux, par exemple. Mais nous pouvons nous éduquer à le ressentir par différents exercices. Le yoga permet de prendre conscience du psoas, de l’étirer ou de le renforcer, selon nos besoins.

Puisque le psoas ne peut rester tendu en tout temps, il devient nécessaire de l’entraîner à se détendre, afin d’empêcher les signaux d’alarme constants de se rendre à notre corps. Certains exercices de yoga sont d’ailleurs spécialement conçus pour faciliter la détente de ce muscle ainsi que du système nerveux. L’état d’esprit nécessaire à la détente du psoas exige qu’on laisse complètement tomber la performance et le sentiment de devoir accomplir quelque chose. En effet, il faut s’abandonner entièrement et libérer notre corps et notre esprit des tensions.

En choisissant d’améliorer la santé de ce muscle par le yoga, vous permettrez à votre psoas d’être étiré, plus souple et détendu. De par sa position centrale dans notre corps, le psoas a un impact direct sur la posture. Une pratique de yoga harmonieuse, douce et à l’écoute  des besoins de votre corps favorisera le travail de tous les muscles de l’organisme, ce qui contribuera à une répartition parfaite des rôles entre les différentes parties du corps et de l’esprit.

Ainsi, non seulement les muscles seront stabilisés et plus forts, mais le système nerveux sera dans un état optimal pour réagir si un danger réel devait survenir. Pour ce qui est du bien-être émotionnel et spirituel, n’oubliez pas que le psoas est le muscle de l’âme… En prenant soin de ce muscle si souvent sollicité, vous vous offrez le luxe d’un esprit plus réceptif, calme et serein.
Cette sensation de bien-être et de zénitude est tout simplement exquise…

Dans la vidéo ici, découvrez comment détendre ce muscle essentiel à la survie.

Car prendre soin de notre corps et de notre être tout entier est un cadeau merveilleux à se faire !

Avec amour et bienveillance,
Namasté,
Diva Yoga

Comments are closed.